Conseils généraux

Notre collectif travaille pour pouvoir prodiguer aux parents des conseils pour la protection des enfants. Nous ne pouvons actuellement que vous divulguer quelques premiers conseils provisoires dans l’attente de l’aboutissement d’une réflexion plus élaborée. Nous conseillons donc aux parents de regarder  régulièrement cette rubrique pour pouvoir bénéficier des derniers conseils sur les différentes attitudes à adopter.

Les circulaires et textes de lois que vous pouvez retrouver dans la rubrique « lois et circulaires » de ce site précisent que « l’Education à la sexualité » est certes obligatoire,  mais que les parents doivent être impliqués. Ainsi il nous paraît important que les parents puissent revendiquer leur droit à être informés ;

Les parents doivent donc dès le début de l’année scolaire, exiger de savoir si des cours d’éducation sexuelle auront lieu, leurs contenus précis, quels intervenants les feront et les dates précises où ils se dérouleront. Vérifiez aussi que ces interventions extérieures ont bien reçu, comme c’est stipulé dans les textes législatifs, l’approbation du conseil des maîtres en primaire et des CESC (comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté, voir paragraphe N° 5 de la rubrique lois et circulaires ) dans le secondaire.

Il n’est pas normal que, comme l’indiquent de nombreux témoignages reçus, de telles actions, réalisées en milieu scolaire par des intervenants extérieurs, aient lieu sans que les parents en soient informés. Ceci est contraire à la circulaire 2003-027 du 17 février 2003, qui indique que « l’éducation à la sexualité doit trouver sa place sans heurter les familles ou froisser les convictions de chacun ». De même, la circulaire du 28 janvier 2016 précise que « le parcours éducatif de santé (incluant la santé sexuelle) est communiqué aux familles dont la coopération et l’implication constituent une priorité dans la perspective d’une coéducation ».

Nous conseillons aux parents de se rapprocher de leurs représentants délégués de parents d’élèves (avant les élections) de manière à savoir le positionnement de leur fédération sur ce sujet, et de s’enquérir de vérifier si les programmes et les intervenants ont bien été approuvés en conseil des maîtres et dans les CESC. Cela peut être l’occasion pour les parents de leur faire part de leurs propres inquiétudes et limites concernant l’éducation à la sexualité dans le milieu scolaire de leurs enfants. Mais les parents doivent savoir que jusqu’à présent, les fédérations de parents n’ont manifesté aucune opposition à cette « éducation.

Le 6 aout 2017 la pétition a reçu 12400 signatures, les parents qui s’opposent ne sont pas seuls!

Un courrier type pour les parents est en préparation et sera bientôt proposé sur le site qu’ils pourront envoyer (si possible en LR+AR) aux écoles et collèges dès la rentrée. Un flyer d’information, vous est aussi proposé pour alerter les autres parents sur les dangers de cette « éducation ».

Télécharger le flyer d’information