En Suisse

En Suisse les cours d’éducation à la sexualité inspirés des programmes des « standards européens » ne sont pas obligatoires!

Dans le cadre de la scolarité obligatoire, le ProFa (équivalent du planning familial en Suisse) rencontre « chaque année environ près de 40’000 élèves, 2’300 classes, 2’200 parents et 300 professionnels. »

Des cours d’éducation sexuelle y sont prodigués « dans la scolarité obligatoire (DGEO) en conformité avec le Plan d’études romand ».

Mais cette éducation à la sexualité n’est pas obligatoire. Une mobilisation générale ayant entravée certaines velléités allant dans le sens de son obligation sans que loi en cours interdisant l’éducation sexuelle à l’école n’ait eu besoin d’être finalement votée (lire l’article)

Il est indiqué sur le site du Profa Suisse que:

Les élèves bénéficient des cours d’éducation sexuelle tout au long de leur scolarité.

Il est précisé que les contenus des programmes « s’inspirent des « Standards européens de l’éducation sexuelle » élaborés par l’OMS« .

Mais aussi que:

« Les cours d’éducation sexuelle ne sont pas obligatoires. Les parents peuvent demander à dispenser leur enfant auprès de la direction de l’établissement scolaire » (lire ici le texte original)